Projets, clubs, sorties

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION 2018

CONCOURS NATIONAL DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2018

L’atelier CNRD du collège remporte le 1er PRIX de sa catégorie !!!

Aux origines de l’atelier

Suite à la projection du film Les Héritiers par leur professeure de français Mme PERRONNET-LEPOT, dès la semaine de la rentrée de février, quinze élèves de la classe de 305 se sont portés volontaires pour concourir à leur tour.
Le sujet de cette année : « S’engager pour libérer la France ».
C’est alors avec enthousiasme et intérêt que les quinze participants se sont retrouvés une heure par semaine pour découvrir le contexte de la guerre et réfléchir au sujet avec leur professeure d’Histoire Mme AVILES.

L’enquête et le choix du support

Une première sortie a eu lieu un mercredi après-midi au musée de la Seconde Guerre mondiale de la ville de Nouméa où les élèves ont pu glaner de précieuses informations pour consolider leur projet.

Toutefois, c’est en visitant les archives de Nouvelle-Calédonie que la décision de suivre le parcours d’un combattant calédonien a été prise. M. Kurtovitch a mis à notre disposition des ressources d’une richesse incroyable : des centaines de photos ainsi que le livret militaire d’un volontaire calédonien ayant combattu pendant toute la durée de la guerre.

Jean Tranape était un résistant de la première heure, qui, comme d’autres Calédoniens a répondu à l’appel du général de Gaulle du 18 juin 1940. Il s’est engagé dans le bataillon du Pacifique et a quitté Nouméa le 5 mai 1941 à destination du front.

La décision des élèves était prise : il fallait raconter son histoire en s’appuyant sur ses photos sous forme de bande dessinée.

Son fils, Jean-Claude Tranape, passionné d’histoire et témoin vivant de la mémoire de son père, a eu la gentillesse de rendre visite aux élèves pour répondre à leurs questions. Il leur a remis un fascicule préparé par ses soins pour les aider à mieux comprendre qui était son père et a transmis deux lettres écrites par son père en 1942 et 1944.

L’élaboration de la bande dessinée

Les délais étant très courts, nos élèves, aidés de leurs professeures de français et d’histoire se sont mis au travail. Au programme : choix et tri des photos, décalque des photos sélectionnées, rédaction de textes, recherches pour vérifier l’exactitude des faits, élaboration des planches... Le rendez-vous hebdomadaire est vite devenu insuffisant et c’est dans la bonne humeur que le groupe s’est réuni les vendredis midi pour tout finir.

Le projet a été remis dans les temps le 1er juin et plein de fierté, les élèves de l’atelier l’ont ensuite présenté au reste de la classe, à Messieurs Tranape et Kurtovitch ainsi qu’à la principale du collège, Mme Creugnet.

Enfin c’est avec une immense joie que les élèves ont appris qu’ils avaient gagné le PREMIER PRIX dans leur catégorie. Le mercredi 19 septembre, ils ont participé à la cérémonie de remise des récompenses pour laquelle le lycée Escoffier avait préparé un superbe buffet.

La bande dessinée suit son chemin puisqu’elle part désormais concourir à Paris. A suivre…

Cette bande dessinée est à disposition de tous les élèves intéressés au CDI du collège !

Mise à jour : 25 septembre 2018

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères