2022

RENCONTRE AVEC IMASANGO « LA POESIE EST BIEN VIVANTE »

RENCONTRE AVEC IMASANGO

« LA POESIE EST BIEN VIVANTE »

La classe de 302 a eu le plaisir de recevoir la poète Imasango dans le cadre de la parution de son nouveau recueil Les poètes marchent pieds nus. Imasango a échangé avec les élèves et a pu répondre à leurs questions.

DEBUTS

Dès son enfance, Imasango a cherché à reproduire les chants des oiseaux et les sons des feuilles au vent, assise sur la plus haute branche des arbres. Pour elle, le poète doit d’abord « écouter le monde » car « la poésie est l’opéra que nous chante la nature. »

INFLUENCES

« Les plus grands poètes sont ceux qui nous touchent au cœur. ». Imasango aime lire des ouvrages anthropologiques qui donnent accès à « la beauté de l’humanité ». Elle aime toute la poésie mais a pu suggérer quelques pistes concernant ses références comme Pablo Neruda, René Char, Saint-John Perse, Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire… Toutefois, c’est sa grand-mère maternelle, et ses histoires racontées le soir au coin du feu, qui l’ont également beaucoup influencée.

DEFINITION DE LA POÉSIE

Selon Imasango, chaque mot est « un être humain qui se tient debout ». Elle écrit sans rimes mais avec des rimes intérieures, une musique, un chant différent de notre langage quotidien. La plus belle qualité pour la poésie est, pour Imasango, l’authenticité.

POÈMES ET RECUEILS

Imasango a confié avoir des poèmes plein la tête. Elle écrit tous les jours. Elle a terminé la séance en lisant plusieurs extraits de son nouveau recueil qui exprime son amour de son pays, la Nouvelle-Calédonie. Son message de paix est une graine, elle espère que ses lecteurs la feront pousser.

« MALGRE LES GESTES MECANISES |…] JE GARDE ESPOIR »

La classe de 302 du Collège de Dumbéa-sur-mer remercie chaleureusement Imasango.


FLORILEGE DE REACTIONS

« J’ai appris que chaque mot était important » (Temrick), « Vous êtes une personne connectée au monde » (Hnanyipu), « C’est dommage que nous n’ayez pas eu le temps de nous lire tout le recueil » (Ernest), « Votre histoire est fabuleuse, j’ai aimé vous entendre raconter le récit de votre enfance » (Muriel), « J’ai aimé vous écouter parler de de votre parcours » (Etane, Wesley, Cheyenne), « C’était intéressant de savoir comment vient l’inspiration, merci de vous être déplacée pour nous » (Heïdi), « Vous êtes une poète magnifique » (Martin, Naména), « J’ai appris qu’on peut s’inspirer de la nature, du monde mais aussi de sa famille pour écrire des poèmes » (Zélie, Alizée), « Je trouve extraordinaire d’avoir un tel ressenti émotionnel et d’entendre les sons de la nature comme si c’était un opéra » (Amélie), « J’ai appris qu’un poète n’est pas forcément un rêveur » (Dimitri), « Je sais maintenant que toutes les lettres sont à considérer comme des êtres vivants » (Lyroï).

E. André

Professeure de français

Collège de Dumbéa-sur-mer, juin 2022

RENCONTRE AVEC IMASANGO « LA POESIE EST BIEN VIVANTE »
RENCONTRE AVEC IMASANGO « LA POESIE EST BIEN VIVANTE »

Mise à jour : 28 juin 2022

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères