SIA : Section Internationale Australienne

Présentation théâtrale de nos élèves 4ème SIA

Voici un article rédigé par les élèves de 4ème SIA de Mme Hoareau sur une représentation théâtrale organisée en fin d’année.

Two weeks with… Morris Gleitzman !
Hi everyone ! We are the Australian International Section, year 9. We wanted to tell you about a great Australian novelist that we have recently discovered. His name is Morris Gleitzman. What is typical about his writing is that he tackles tragic topics with humor. His stories are quite easy to read, as they are meant for teenagers like us. The book we have studied is entitled « Two Weeks with the Queen ». It is about an Australian boy named Colin who comes from a poor background. Colin comes up with the idea of meeting Queen Elizabeth as his brother gets sick and his family can’t afford medical treatment. As our final task, we had to enact the scene in which Colin eventually gets to see the Queen. He tells her how the London Underground was so overcrowded, he found himself with an umbrella stuck into the ear ! In this picture, Kenny is playing the role of the « old girl » as one of the characters in the book disrespectfully calls her. At the end of our piece, the Queen agrees to help Colin with money. So, in short, all is well that ends well !


Bonjour à tous ! Nous sommes les 4èmes SIA. Nous voulions vous parler d’un grand romancier australien que nous avons découvert récemment. Il s’appelle Morris Gleitzman. L’un des traits caractéristiques de son écriture est qu’il aborde des sujets tragiques avec humour. Ses livres sont abordables car ils sont destinés à des adolescents comme nous. Le livre que nous avons étudié s’intitule « Deux semaines avec la Reine ». Il raconte l’histoire d’un jeune Australien dénommé Colin issu d’une famille modeste. Il lui vient à l’idée de rencontrer la Reine Elisabeth lorsque son frère tombe malade et que sa famille n’est pas en mesure de prendre en charge les frais médicaux. En tâche finale, nous avons joué la scène dans laquelle Colin rencontre finalement la Reine. Il lui raconte comment le métro londonien est bondé, si bien qu’il s’est retrouvé avec un parapluie coincé dans l’oreille ! Sur cette photo, Kenny joue le rôle de la « vieille fille » pour reprendre les termes irrévérencieux d’un des personnages du roman. A la fin de notre saynète, la Reine accepte d’aider financièrement Colin. Donc, pour résumer, tout est bien qui finit bien !

Mise à jour : 19 décembre 2020

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères